…ou les péripéties, croquis de vie, états d'âme et traits d'esprit, d'une pétillante Mam'zelle à Paris.

Contact

06 72 52 90 77
contact@mamzelle-sou.com
Rejoignez-la ici !
RetourAccueilHaut

31/12/2017

J’y vais ou J’y vais pas ? « Imagine-toi » avec Julien Cottereau au Théâtre des Mathurins

J’y vais : Parce que comme écrit Julien Cottereau dans la présentation de son seul en scène, « le clown, c’est un cri qui nous assoiffe de douceur »…et qu’on est effectivement bien abreuvé après… :-)

J’y vais pas : Parce que parfois notre âme d’enfant a tendance à se faire la malle, et que le clown peut donc manquer sa cible…un peu mon cas :-(

J’y vais : Parce qu’il reste encore une longue semaine de vacances, et que vous cherchez désespérément de quoi occuper vos démoniaques charmants bambins.

J’y vais pas : Parce que de manière évidente, beaucoup (trop) de parents ont suivi le conseil ci-dessus et que les dits bambins étaient tous là hier…(Noé, Louis, Alexandrine, du rang de devant, si vous m’entendez….ah bah non c’est vrai, vous devez être sourds tellement vous avez BEUGLE COMME DES VEAUX hier soir !!! ) Oups, pardon, me suis emportée là…

J’y vais : Parce que le Monsieur fût Molière de la Révélation Masculine 2007 avec ce pestacle crée en 2006. Oui Mssieurs Dames !! Plus de 10 ans de succès, ça s’honore….

J’y vais pas : Parce que notre imagination nous fait cruellement défaut et qu’on préfère les mots.

J’y vais : Pour le rire des enfants.

J’y vais pas : Parce qu’entre rire angélique et surexcitation diabolique il n’y a qu’un pas…suivez mon regard….

J’y vais : Parce que comme hurle dit Noé : « Mamaaaannnn ! J’ai rien compris à l’histoire !!! » et Maman de Noé de répondre « Ahhhh ! Mais c’est pas vrai tu vas te taire oui ??!!! Et puis on n’est pas obligé de toujours tout comprendre dans la vie ». Bien envoyé Maman de Noé. C’est vrai ça, un peu de magie ça peut pas faire de mal..

J’y vais pas : Parce que Julien Cottereau se donne tellement qu’il sue comme un damné sur scène et qu’on est diapnophobe. (et ouais c’est un vrai mot !!)

J’y vais : Pour les (très nombreux) moments de grâce, parce qu’au final, il nous a eu, parce qu’il dégage un je-ne-sais-quoi qui nous colle un sourire béat, parce qu’il est fort le bougre !, parce que la poésie de certains de ses gestes est démente, parce que comme sermone Maman de Noé « Tu vois Noé, si ce spectacle doit t’apprendre quelque chose, c’est qu’on peut réussir à se faire comprendre sans parler !! », et c’est fichtrement vrai…

Et donc bah…au final…euh…conclusion ? Moi, je serais vous, J’IRAIS…

« Imagine-toi » . Jusqu’au 6 mai 2018 au Théâtre des Mathurins. Réservations sur billetreduc.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RetourAccueilBas