…ou les péripéties, croquis de vie, états d'âme et traits d'esprit, d'une pétillante Mam'zelle à Paris.

Contact

06 72 52 90 77
contact@mamzelle-sou.com
Rejoignez-la ici !
RetourAccueilHaut

sou_demonFolie meurtrière…

Arrive un âge dans la vie, où on décide de lâcher du leste, de baisser les armes, de « faire des efforts » pour tenter d’adoucir quelque peu les aléas freudiens qui nous animent. En d’autres termes, certaines d’entre nous, pour faire plaisir à nos ancêtres féminines, acceptent de se frotter à ce qu’elles détestent le PLUS au monde…à savoir : LES GENS ! Bon ok plus précisément, par  « les gens », j’entends, « la-gente-féminine-le-premier-samedi-des-soldes »

Car oui, forte d’un travail poussé chez plusieurs (dizaines de) psys, la prise somme toute raisonnable de plantes occultes « apaisantes », d’exercices intensifs de respiration et de yoga, j’avais réussi à mettre de côté mes élans meurtriers envers la dite catégorie. A dire vrai, j’avais surtout complètement fait une croix sur le principe des soldes quoi…parce que ne nous voilons pas la face, on sait combien, nous, pauvres âmes, sommes effroyablement soumises à notre système hormonal complètement fantaisiste (pour rester polie), alors si en plus on rajoute la perspective d’acheter des fringues canons à moindre coût dans un temps restreint, alors là, y a une transformation quasi mystique à la Dr Jekyll et Mr Hyde qui s’opère quasi instantanément ! Et c’est pas joli joli à voir croyez-moi bien.

Et pour vous le prouver, faites le test suivant :

– Prenez un être humain de type masculin qui a été contraint et forcé de répondre au desiderata de sa douce qui est d' »allezzzzz !!! Viens avec moi faire les soldes mon chériiiiii !! »

– Jetez le dans le fosse aux lionnes

– Observez le temps pendant lequel il a l’énergie de rester dans la place (d’expérience, je dirais en moyenne 1mn 48s)

– Ensuite observez son visage direct à la sortie de son évasion, lorsqu’il se retrouve dehors sur le banc à attendre patiemment que la fureur féminine s’apaise. Croyez moi si vous voulez réellement avoir une image édifiante et authentique de ce qu’est le DÉSARROI, c’est maintenant que ça se passe : regard dans le vide, teint livide, mains moites, lèvre tremblotante.

Aucun doute sur le sujet…. :

 un-jour-les-femmes-domineront-le-monde-mais-pas-maintenant-c-est-les-soldes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RetourAccueilBas