…ou les péripéties, croquis de vie, états d'âme et traits d'esprit, d'une pétillante Mam'zelle à Paris.

Contact

06 72 52 90 77
contact@mamzelle-sou.com
Rejoignez-la ici !
RetourAccueilHaut

Après la pluie…

Si comme moi vous êtes parisiens, un petit phénomène quelque peu agaçant a dû vous irriter ce matin, vendredi 25 août…

Oui, oui, je parle bien du fait que non contents de :

  • être les seuls débiles à être au taf en ce mois d’août pendant que tous les bureaux alentours ont une ambiance de western
  • recevoir des photos filtro-instagrammées merveilleuses de plages de sable blanc de vos collègues et amis soit-disant bienveillants (oui c’est pour toi D.S !!)
  • ne plus pouvoir supporter la simple vue de l’immeuble de votre lieu de travail et de pleurer dans les transports en commun (et ouais, y en a qui sont sensibles figurez-vous !!…)
  • d’être en pleine crise existentielle…

Eh bien, oui le ciel s’est acharné en chialant lui aussi toutes les larmes de son corps, vous laissant en mode t-shirt mouillé avec vos petit short et top blanc (bah ouais un 25 août la probabilité de se manger 6h de pluie glaciale était somme toute assez faible vous en conviendrez)…Autant venir à poil, ça aurait été plus simple…

Donc à ce stade de l’histoire, je vous l’accorde, on ne peut pas dire que la journée s’annonçait radieuse quoi…sauf qu’au fond du sachet que vous étiez, à l’heure du goûter vous décidez de tenter le tout pour le tout et d’ingérer en un temps record le cookie le plus gras et chocolaté que vous trouvez dans le périmètre.

Vous entrez dans le seul magasin qui a la gentillesse de ne pas se barrer 6 semaines en vacances, et là, au fond, vous le voyez : gros, gras, luisant, grosses pépites de cacao dégoulinantes. C’est lui. Celui qui vous fera oublier le temps des 4 secondes d’ingestion boulimique, votre vie de merde.

Vous arborez un sourire forcé que vous devez aller chercher loin loin loin au fond là bas…

Vous commandez…

Vous vous apprêtez à sortir vos piécettes…et soudain…

 » – C’est tout ce qu’il vous faut mademoiselle ?  – Euh…bah…oui pourquoi ?  – Ah…dans ce cas je vous l’offre -…?..Vous plaisantez ?  – Euh bah non pourquoi ? – Nan sérieux c’est une blague, vous vous foutez de moi ? – Bah non non je vous l’offre, vraiment…! – Ah…bah…euh..merci « 

Et voilà. Vous avez l’air con. Votre foi en l’amabilité et en la douceur de l’être humain avait, une fois de plus, était effacé de votre logiciel. Et pourtant…c’en est fait. Votre journée est sauvée. Le petit rayon quoi…

Parce que oui, après la pluie, vient toujours….

:-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RetourAccueilBas